• gauche.anticapitaliste@gmail.com

    TRIBUNE POSITION B. GAUCHE ANTICAPITALISTE


    Contre l’austérité, une alternative écosocialiste !

    La pression sur le triple A de la France empêche la droite de reporter à l’après-2012 les mesures les plus impopulaires. Les récentes annonces de Fillon constituent un cran supplémentaire dans la rigueur et l’annonce d’un démantèlement définitif des solidarités et du système de protection sociale. Hollande tire de plus en plus le programme du PS vers la droite et n’a pour ambition que de « donner du sens à la rigueur ». Comme en 2007 sur la sécurité, la concurrence entre l’UMP et le PS sur l’austérité, pourrait bénéficier à la droite dont c’est le terrain. Le FN, paré d’un discours « social », reste en embuscade...

     

    Sans attendre 2012, le NPA doit proposer l’unité de toutes les forces sociales et politiques de la gauche pour résister à l’offensive des capitalistes et du gouvernement de droite à son service. Il doit chercher à faire apparaître un mouvement qui agisse de concert à l’échelle internationale au travers de journées d’action européennes et mondiales des IndignéEs, et aussi d’actions de soutien aux populations en lutte, en grève générale : ce 17 novembre en Grèce, le 24 au Portugal, le 30 en Grande-Bretagne...
    Le NPA doit renforcer, impulser les cadres unitaires locaux qui, souvent à l’appel d’Attac, se mettent en place contre la dette et proposer de combiner audit et moratoire de la dette. À partir de son texte Nos réponses à la crise, le NPA doit initier les contacts unitaires pour des mesures d’urgence :
    • refus de payer la dette illégitime, mise sous contrôle public du secteur bancaire, prise de contrôle de la BCE pour assurer le financement direct des États.
    • Réforme fiscale radicale, harmonisation de la fiscalité et des droits sociaux à l’échelle de toute l’Europe.
    • Blocage des prix des produits de consommation courante, hausse des salaires, des pensions de retraites et des minimas sociaux à hauteur de 300 euros net mensuel. Établissement d’une dotation gratuite en eau, en énergie, à chaque unité d’habitation et forte taxation de toute surconsommation. Fixation d’un prix du loyer maximum au m2.
    • Réduction du temps hebdomadaire de travail sans perte de salaire, interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des profits.
    • Sortie du nucléaire pour organiser la transition énergétique.

    Aux mouvements de type « IndignéEs », au mouvement syndical et associatif, aux mouvements politiques anticapitalistes, antilibéraux ou écologistes radicaux, à toutes les forces qui s’opposent aux politiques d’austérité défendues par la droite ou la gauche libérale, le NPA doit proposer de se rassembler dans un bloc « anticrise ».
    Dans cette période d’élections centrales en France, le NPA doit œuvrer à la défaite de la droite, dans la rue et dans les urnes. Et défendre une alternative politique unitaire. Refusant les alternances sans changement, il proposera que le bloc « anticrise » prenne la forme d’un bloc d’opposition de gauche rassemblant les forces qui ne participeraient pas à un gouvernement PS ou à sa majorité au Parlement.

     

    Pour préparer cette perspective, le NPA doit proposer l’organisation de réunions dans tout le pays, à l’initiative de personnalités représentatives du mouvement social et des forces politiques à la gauche du PS. Leur objectif ? Échanger sur le programme, sur le type de démocratie, de pouvoir et de gouvernement, sur les formes politiques de la convergence nécessaire des forces de la gauche radicale. Le NPA doit aussi proposer d’entamer des discussions pour les législatives avec les forces de la gauche anticapitaliste, antilibérale et écologiste radicale, pour aboutir au maximum de candidatures unitaires.

    Le NPA doit proposer que s’organise à l’échelle européenne une large coordination des mouvements politiques qui s’opposent radicalement aux politiques d’austérité mises en œuvre par la droite ou par les partis sociaux-libéraux et cherchent à faire exister une voie de gauche de sortie de crise.

    C’est la politique que nous proposons à tout le NPA, au travers d’un projet de résolution présenté au CPN de ce week-end.

    Pour tout contact : contact.gauche.anticapitaliste@gmail.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :